lundi, 18 décembre 2017

"Elio di Rupo doit-il partir ?

"Elio di Rupo doit-il partir ?

Les questions de personnes sont souvent stériles mais néanmoins,

1) heureusement que les fédérations, et particulièrement celle de Liège, ont retravaillé en profondeur les textes idéologiques préparés par le boulevard de l'Empereur pour le chantier des idées.


Ces textes initiaux, ressemblant à une soupe médiatico-consumériste baignée dans l'eau tiède du consensus mou étaient imbuvables.

C'est inquiétant.


2) Quand on bloque la parole à un congrès idéologique en interdisant tout amendement et en interdisant le vote direct des participants, en refusant la parole à la FGTB et à SOLIDARIS, faut-il s'étonner que l'on donne le sentiment de s'enfermer dans une tour d'ivoire ?


C'est inquiétant.


3) Quand on n'a plus aucune conception de l'action commune, au point de balayer de manière hautaine, d'un revers de la main l'expression nuancée de la FGTB et de la mutuelle, n'est-il pas déjà trop tard pour voir ce qui se passe en dehors de sa tour d'ivoire ?


C'est inquiétant.


4) Quand le président du Parti est absent de tous les débats, car il donne le sentiment de ne vouloir qu'une seule chose, préserver son image de marque, n'est-ce pas aussi inquiétant ?


Elio di Rupo n'est plus le jeune président du PS qu'il a été, mais c'est un homme intelligent.

Il devrait comprendre l'inquiétude et en tirer les conclusions. "

 

Marc Bolland

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.