samedi, 01 avril 2017

Discours de Gérard GEORGES, Chef du Groupe du Parti Socialiste à l'occasion de la sortie de charge de Monsieur André GILLES, Député provincial–Président

P1180557.JPG

©

Discours de Gérard GEORGES, Chef du Groupe du Parti Socialiste

Sortie de charge de Monsieur André GILLES, Député provincial–Président


Vendredi 31 mars 2017

Monsieur le Gouverneur,
Madame et Messieurs les Députés provinciaux,
Madame la Directrice générale provinciale,
Chers Collègues,

Que retiendrons-nous des dossiers provinciaux qui ont été menés à bien sous l’impulsion de notre Député provincial–Président André GILLES ?
 
Je citerai :
Une nouvelle image de marque de la Province de Liège avec une véritable politique de communication collégiale, avec un logo commun et moderne pour tous les départements, avec une signalisation efficace de toutes nos infrastructures provinciales, l’organisation de nombreuses séances thématiques.

Une réflexion et une réforme sur nos compétences provinciales.

Tous les services ont été sollicités afin de mieux définir les actions de chaque département, afin d’harmoniser, d’une manière transversale, les fonctions de chaque agent provincial.

De 10 commissions, nous sommes aujourd’hui à 5 commissions qui correspondent point par point aux compétences de nos 5 Députés provinciaux.

Une nouvelle compétence qui conforte,  plus que jamais,  la pérennité des Provinces  à savoir la  SUPRACOMMUNALITE ?
Celle-ci dynamise nos  84 communes et leurs attentes en étroite collaboration avec la Province.
Chaque année notre Province consacre  dorénavant un budget important pour la SUPRACOMMUNALITE.
Il ne s’agit pas de disperser ces moyens à la tête du client mais bien de répondre aux attentes des communes via la Cellule SUPRACOMMUNALITE notamment en matière de Zones de secours, de Coordination avec les services techniques, du Plan Climat.
Liège Europe Métropole et la Coordination provinciale sont aujourd’hui des outils performants et reconnus.

Tout en dynamisant ces différentes initiatives provinciales André GILLES s’est investi pendant plus de 30 ans, jour après jour, pour la défense de notre Province et dans l’intérêt de toutes les Provinces wallonnes.

Rassurez-vous Monsieur le Député Président, ceux et celles qui veulent balayer les Provinces, perdent leur temps !

Les Provinces sont fortes, plus fortes que jamais à un point tel qu’elles aiguisent la jalousie de celles et de ceux qui ne la connaissent pas.

Notre Province de Liège, elle, a toujours été à la pointe de la modernité  et nous avons pu observer que le nouveau Code de la Démocratie locale, même s’il n’est pas encore parfait, s’est largement inspiré de nos reformes appliquées spécifiquement en Province de Liège.

J’aurai pu débuter par cela, l’Enseignement et la Formation, un département que nous connaissons bien tous les deux.
Depuis 23 ans, André GILLES, Député en charge de l’Enseignement et la Formation a donné lentement mais sûrement une véritable image de marque à l’Enseignement de la Province de Liège.
C’est un critère parmi d’autres mais le critère population scolaire étant en perpétuelle progression nous avons de plus le plaisir que cette progression est observée tant dans l’enseignement du secondaire sans oublier le spécialisé, dans les Centres d’enseignement de
formation en alternance (CEFA), dans  l’enseignement de promotion sociale,  dans l’enseignement supérieur qui de plus est constitué aujourd’hui en une seule Haute Ecole, la Haute Ecole la plus fréquentée au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Notre pouvoir organisateur de l’Enseignement provincial liégeois est respecté tant au niveau local qu’au niveau francophone car André a toujours mouillé son maillot pour défendre nos intérêts notamment au niveau local mais aussi et surtout au niveau du CPEONS, le Conseil des
pouvoirs organisateurs de l’Enseignement officiel neutre subventionné, que je connais très bien de l’intérieur et ce, depuis plus de 20 ans.

Je citerai enfin les Grands Evénements qui ne se limitent pas aux grands rendez-vous cyclistes nationaux et internationaux, au jumping international.

Si Liège accueillera en 2017 la Conférence mondiale des Humanités c’est grâce à André GILLES.

Si Liège accueillera en juillet 2018 l’EUROGYM Liège 2018, c’est grâce à André GILLES.

En conclusion Monsieur le Président, car il faut bien conclure un jour, c’est un Chef de groupe attentif qui s’exprime devant vous aujourd’hui du haut de cette tribune.
C’est aussi un ami très émotif qui se rappelle aujourd’hui les centaines de dossiers que nous avons initiés et menés à bien, avec André, dans une ambiance qui parfois était loin d’être un fleuve tranquille, riche de pugnacité, mais dans une ambiance que je qualifierai de toujours
très fraternelle.

Mais André GILLES, même s’il se veut ferme et précis, a toujours travaillé en équipe avec les membres de son Cabinet, avec les responsables pédagogiques et administratifs, avec tous les membres du Collège provincial, avec la directrice générale provinciale, avec la direction
générale financière de la Province, avec l’ensemble du personnel provincial . . . sans oublier tous les amis du Groupe PS du Conseil provincial qui ont toujours reçu une réponse positive à leurs questionnements.

Les critiques internes et externes qui abondent de la bouche de certains, depuis 101 jours aujourd'hui, font en sorte que, naturellement et progressivement l'anti-pouvoir prend le pas sur le contre-pouvoir.

Il est  donc de la responsabilité de chacune et de chacun d'entre nous de faire en sorte que le maximum soit fait, quel que soit notre Parti,  pour rencontrer la confiance de la population tout en se préoccupant de la Politique, avec un grand P, fidèlement respectée par André GILLES.
Une Politique  qui nous rappelle que l’on doit s’occuper avant tout de la défense des intérêts de tous les Citoyens et du bien-être de tous les Citoyens.

La fonction publique, même si elle est temporaire à l’instar d’un contrat à durée déterminée, car pour rappel nous passons tous les 6 ans devant l'électeur qui nous fait confiance ou non.
La fonction publique dis-je demande une disponibilité totale, elle demande de lui donner bien plus que son énergie de base, elle exige bien plus que le temps habituellement consacré au travail et au militantisme.

Nous pouvons toutes et tous témoigner, avec des centaines d'exemples à la clef, qu'André GILLES a toujours considéré sa fonction de Conseiller provincial, de Député Permanent, de Député provincial et de Député Provincial Président du Collège, comme un véritable DEVOIR et rien que pour cela, il demande toute notre considération.

Merci à toi André pour toutes les actions que tu as menées à bien durant plus de 30 ans, merci pour les générations de travailleurs que tu as soutenus jour après jour.
Merci au nom de tous les membres du Groupe du Parti Socialiste de notre Conseil provincial et bonne route, en santé,  pour des lendemains que nous te souhaitons les plus longs et les plus agréables possibles.
 
Du fond du cœur, Merci André.

Merci Camarade et à très bientôt !

Les commentaires sont fermés.