dimanche, 12 mars 2017

" Assemblée fédérale des délégués "

jyn,.jpg

Carton adressé par envoi postal anonyme aux délégués des sections à l'assemblée fédérale liégeoise du Parti Socialiste.

Aucune marque de courtoisie.

Contrairement à l'habitude d'informer tous les affiliés et toutes les affiliées, par courriels et par la lettre de nouvelles.

Et de préférence avec l'annonce d'événements postérieurs à la date de réception du courrier.  

Revendique depuis de très nombreuses années, l'envoi de courriers postaux aux affilés et aux affiliées ne disposant pas de liaison internet.

Tous les membres n'ayant pas été avertis, ils ne leur a donc pas été possible d'être présents à l'assemblée fédérale.   

 

" Assemblée fédérale des délégués "

Liège, vendredi 10 mars 2017

 

Ce n’est pas « Publifin » qui doit être mis en cause.

La situation anormale qui est mise en lumière, par la presse, ce sont :
- des rémunérations liées aux mandats de représentations du Parti Socialiste, au sein de différentes organisations,
- un pouvoir donné à ceux qui distribuent ces mandats,
- un manque de contrôle sur l’exercice effectif des mandats donnés.

Le battage médiatique organisé autour de cette affaire ne nous profite en rien.

Mais nous serons d’accord pour dire qu’il doit y avoir un "avant" et un "après Publifin".

C'est au changement du fonctionnement de notre parti politique que nous devons nous atteler.

Est-ce le bon moment, à quelques mois des élections communales et provinciales, pour remanier de fond en comble, le fonctionnement des instances du Parti ?

Ce ne sera jamais le bon moment.

Faisons le, donc, tout de suite !

 

Propositions :

Négocier avec les autres partis traditionnels un système qui permettra, en toute transparence, aux personnes qui acceptent de représenter leur parti de disposer d’une solution digne en cas de non-élection.

Préparer le départ du Président Willy, du Président Elio.

Pas de démission, mais pas de prolongation au-delà de leur mandat actuel.
 
Avant de partir, ils devront :
- Organiser le Congrès doctrinal qui fera la synthèse des résultats du travail des chantiers des idées.
- Travailler à une révision en profondeur des statuts, pour remettre les ligues, les sections locales à la tête des processus de décision.
- Mettre en place un réel dispositif de formation continue, décentralisée et obligatoire, des militants et des mandataires.
 - Mettre en œuvre le décumul des mandats et la sortie de la logique des «candidats, des candidates d’ouverture». Système qui a servi a exclure certains candidats affiliés, certaines candidates affiliées de longue date.
- Interdire la cooptation entre "ami(e)s".

- Contraindre les mandataires à faire, régulièrement, rapport à leurs mandants.
- Mettre au travail les Commissions de vigilance, pour analyser et soutenir le redéploiement des instances du Parti, à tous les niveaux, en application effective des statuts.
- Communiquer en interne sur le mode de constittion et de saisine des Commissions de vigilance.
- Organiser des élections réelles, donc non «arrangées» à la Présidence du Parti.

 

Clarifier les processus de répartition des mandats de représentation de notre parti :
- Qui désigne ?
- Qui tient à jour les cadastres ?
- Qui informe les mandataires du mandat qu’ils reçoivent ?
- Qui informe les instances, des mandats et des mandataires, qu’elles doivent contrôler ?
- Qui communique aux services et institutions les coordonnées des mandataires à convoquer dans leurs instances ?
- Qui vérifie que les contrôles ont été réellement effectués ?

 

Préparer la sortie de l’actuelle équipe présidentielle de la Fédération, en organisant des élections réelles à la Présidence.

Le Président ou la Présidente, doit avoir du temps à consacrer à la conduite de la Fédération.
Et son activité doit être contrôlée.

A terme, nous pourrons ainsi retrouver non seulement une efficacité accrue et une réelle démocratie interne, mais aussi la légitimité d’un grand parti de gauche.

Et l’indispensable confiance des citoyens, des citoyennes.

N'oublions pas, cela semble bateau, mais l'objectif, est de gagner les élections.

 

Les commentaires sont fermés.