samedi, 25 février 2017

DI RUPO, jusqu’à la mort du Parti Socialiste ?

DI RUPO, jusqu’à la mort du PS ?

Il y a bien des années que j’ai décelé le personnage. Le courant n’est jamais passé entre nous parce que je savais (et il savait que j’avais vu clair) qu’il faisait de la politique une affaire personnelle et non pour défendre l’intérêt général. Je ne regretterai jamais d’avoir écrit des articles intitulés «EDR contre le PS», «Pourquoi je n’irai pas au meeting d’EDR (à Binche)» et d’avoir été le SEUL à voter contre le projet gouvernemental d’EDR au congrès du PS à Flagey. J’avais raison trop tôt. Nous traînons encore la misère que ce gouvernement a provoqué en Wallonie. En Wallonie, pas en Flandre.

Dans l’affaire de la Corée du Nord, comme il ne pouvait m’attaquer sur le plan financier car j’ai toujours été un mandataire intègre, pour plaire à la famille royale (cette scandaleuse et luxueuse caste) et au belgicanisme il a voulu me déstabiliser. Il faut savoir que c’est la tête du parti qui m’a désigné au sein du «Comité International de Liaison pour la Réunification des Deux Corée» et des délégations de la RPDC ont été applaudies dans des congrès.

EDR a toujours tout cédé pour garder son poste de Premier Ministre quand la pression de la droite était suffisante.

Gageons que ni Cools, ni Spitaels n’auraient supporté de négocier pendant 540 jours pour conserver la Belgique. Ils auraient tiré la conclusion qui s’imposait : la Belgique n’a plus de sens. Aujourd’hui moins que jamais, la Belgique n’a de sens. Le PS aurait sauvé son honneur.

Le PS, espèce en voie de disparition ?

Sous Spitaels, le PS recueillait 43 % des voix. Maintenait, on atteint………………………………………21 % !

Je suis un militant très en contact avec la base et je connais le temps et l’argent que des affiliés consacrent au Socialisme. Ils n’ont rien de semblable avec la gauche-caviar qui les gouverne. Ils encaissent les réactions dures et dégoûtées de la population qui leur font mal et beaucoup partent vers le PTB ou Ecolo. Heureusement pas vers l‘extrême-droite. Cela est réservé à la Flandre. Il y a une belle conscience politique en Wallonie et à Bruxelles.

DU COURAGE, DU COURAGE, DU COURAGE, DU COURAGE !

Le PS est à l’agonie.

Je suis outré quand je lis des interviews de responsables socialistes qui soutiennent, contre tout entendement, le maintien d’EDR à la tête du parti. Ce faisant, ils se font les complices de ce fossoyeur du PS.

DU COURAGE ! Que font la commission de vigilance et la commission de déontologie du PS pour sanctionner sévèrement ceux que la moralité réprouve ? Sont-elles à ce point à la solde ?

DU COURAGE ! Qu’attendent les poids lourds du mouvement socialiste pour dire, d’une seule voix, à EDR : «Ca suffit, il faut que vous partiez !».

DU COURAGE ! Qu’attendent, pour se révolter, les jeunes mandataires, et j’en connais beaucoup de talentueux, qui seront les premiers sacrifiés lorsque la droite, bien aidée par les media, aura éjecté le PS de tous les niveaux de pouvoir, du communal au fédéral ? Car la droite ne nous fera jamais de cadeaux, l’Histoire le prouve. Il y a eu des réactions mais velléitaires.

DU COURAGE ! Qu’attendent les fédérations et les groupes pour se lever et défendre leurs élus ? D’aller dire ce qu’est la vie et les gains de la toute grosse majorité de ces élus. D’aller parler de la fragilité sociale aussi.

Il faut mettre un terme au lynchage médiatique qui frappe les mandataires PS et pour cela, il faut un solide réveil et réguler leur présence au sein des institutions. Il y a un battage à leur encontre alors que le Khazackgate est bien plus grave pour les institutions de l’Etat.

Il existe une mentalité suicidaire inconnue jusqu’ici au sein des instances. Où est l’esprit de Résistance ?

J’ai 77 ans, je reste affilié au PS, je n’ai plus aucun mandat, j’accomplis les tâches qui incombent au militant de section locale, je suis actif, gratuitement, dans l’éducation populaire. Je me dis que le PS se rétablira bientôt car il défend des principes indissociables de la dignité humaine.

 

Willy Burgeon

Président Honoraire du Parlement Wallon

Militant socialiste en colère et révolté

 

PS. Le Mardi-Gras, EDR viendra à Binche. Si j’y avais été, je ne l’aurais pas salué car la coupe est pleine. Il ne lui faudra pas mettre de masque pour faire des grimaces, il y aura des selfies et le saltimbanque sera heureux. Mais qu’il sache que derrière les selfies, il y a une population qui s’appauvrit aussi bien à cause de lui que du du gouvernement Michel et que cette population est très en colère contre le PS. La preuve : les 21 %.  

 

Les commentaires sont fermés.