lundi, 24 octobre 2016

Liège, Hôtel Rigo, Communiqué de presse

"Communiqué de presse

Démonter l’Hotel Rigo est irréaliste. Le réaffecter est possible !

Le « Vieux-Liège » et « SOS Mémoire de Liège » s’étonnent de la proposition de démontage de la Maison Rigo émanant de l’architecte Daniel Dethier et soutenue par la Ville de Liège. Cette réalisation est en effet totalement impraticable, d’un point de vue tant technique (va-t-on démonter brique par brique, pierre par pierre ?) que financier car le coût d’un tel démontage/remontage atteindrait des montants faramineux.

Les associations rappellent le triste sort réservé aux nombreuses façades et aux éléments patrimoniaux démontés dans les décennies précédentes : souvent démontés avec soin, mais transportés sans ménagement et, dans certains cas, déplacés au bulldozer. Et jamais aucun immeuble ancien n’a été reconstruit dans son ensemble. Ce n’est pas là une façon de sauver le patrimoine !

La demande des associations, qui est aussi celle de larges franges de la population, c’est que la Maison Rigo soit maintenue là où elle se trouve. Cet endroit, en bord de Meuse, en face de la nouvelle passerelle et du musée Boverie est en effet idéal pour y créer des fonctions de tourisme, de culture et de promotion de produits locaux et régionaux. L’immeuble réaffecté ne gênerait en rien une perspective déjà largement occultée par les constructions de la rue Paradis et la nouvelle Maison de design. Il en va de même du point de vue depuis la gare d’où l’on peut voir la passerelle.

S’il y a une possibilité de financement pour l’Hotel Rigo, il faut le consacrer à son aménagement (traitement du pignon aveugle, par exemple) plutôt qu’à sa démolition ou à un démontage/remontage irréaliste.

Les associations ont suggéré des réaffectations à la demande des pouvoirs publics, mais n’ont pas été entendues à ce jour.
Elles n’entendent pas se laisser enfermer dans une proposition qui relève plus d’un piège que d’une réelle volonté de préserver le patrimoine liégeois et réaffirment leur volonté de s’engager dans un projet qui maintiendrait cet immeuble en place tout en respectant son caractère exceptionnel.

Pour Le Vieux-Liège et SOS Mémoire de Liège,

Bruno DUMONT : 0484/77.35.33.

Joseph DELHAXHE : 0497/30.36.60.

Madeleine MAIRLOT : 0478/31.40.44.

www.levieux-liege.be "

Les commentaires sont fermés.